Huchehault au XVe siècle



La période finale du Moyen Âge,
est évoqué par Huchehault
dans ses divers aspects pacifiques et guerriers :
démonstrations, récits avec figurines,
tirs d'artillerie à poudre noire,
vie quotidienne sur un campement...








Huchehault, conteur avec figurines

cliquer ICI pour plus de précisions sur cette présentation



Le capitaine Huchehault au premier plan
dans un spectacle lors de la « Fête des Remparts » de Dinan

« Le capitaine des gardes,
affichant la mine renfrognée des mercenaires sanguinaires,
est à la tête des assaillants et, accessoirement,
dans le civil du XXIe siècle, comédien professionnel. »

(Gilles Heuré, Télérama... il s'agissait, bien sûr, de Huchehault !)



La « quittance » et la solde des troupes.

animation au Fort la Latte (22)




L'entraînement des « voulgiers »
ici avec des membres des "Lances de Bretagne",
animation au Fort la Latte (22)





Seul devant sa tente, en bottes de chevaucheur, robe, et manteau,
voici un « escuyer » à l'allure bien pacifique,
qui ne tarit pas d'histoires et d'anecdotes d'époque.

fête médiévale de Houdan (78)


 


Si quelques hommes d'armes, ou de simples « bidauts », sont disponibles,
le capitaine Huchehault les astreint bientôt à manoeuvrer
et à faire « monstre » de maniement d'armes sur le terrain !

fête médiévale de St-Renan (29)





Matériels de campement et de vie quotidienne


Huchehault dispose de trois tentes médiévales, et de matériels variés
(accessoires divers, ustensiles de vie quotidienne, reproductions d'objets d'époque...)
qui permettent de reconstituer l'ambiance d'un campement réaliste.

 




Les deux « pavillons » (tentes rondes),
constituent un décor pratique derrière l'artillerie médiévale
ou toute autre démonstration.
(fête médiévale de Bourg-le-Roi (72), 29 juin 2003)


 




La grande tente « bourguignonne » (à droite)
est un vrai logis dans le campement.


 




Le « pavillon » aménagé du capitaine Huchehault :
table à tréteaux conforme aux illustrations d'époque,
poteries, vaisselle, armes et pièces d'armure,
tentures, couchage...







Artillerie à poudre noire



Les premiers « traits à poudre », portés à la main,
sont mentionnés en Europe dès les années 1340,

et de grosses bombardes apparaissent durant les décennies suivantes.

Il faut attendre le milieu du XVe siècle pour que soient réalisées des couleuvrines sur affût mobiles.

Huchehault dispose de plusieurs « hacquebutes » à main,
et d'un « ribaudequin » constitué de quatre tubes jumelés sur un affût à roues :


Une des armes secrètes de Huchehault : un « ribaudequin »
de quatre petits canons qui tirent à la poudre noire


 




Des rôles et interventions variés





Visite de site historique en situation d'animation

randonnée commentée à St-Aubin-du-Cormier
(photo Ouest-France)

 



L'escuyer Huchehault à la tête de paysans révoltés...

spectacle à la Fête des Remparts de Dinan




...mais bientôt capturé par les forces de l'ordre !
spectacle à la Fête des Remparts de Dinan, juillet 2002
(photo Ouest-France)

 


 


Documentation historique dans le site

Huchehault à travers les siècles (animations toutes époques)

Page d'accueil XVe siècle


 

Contact


Téléphone (mobile) : 06 81 41 92 18


http://www.huchehault.com/